[Vil Smisse] Le Royaume de la Brume


LE ROYAUME DE LA BRUME

FICHE TECHNIQUE

Nature : Guilde RP
Serveur : Vil Smisse
Recrutement : Ouvert, par forum
Contact : Forum / Twitter

PRÉSENTATION

Le Royaume de la Brume est une guilde à vocation « RP » ou RolePlay
Tout aventurier souhaitant suivre cette voie peut nous rejoindre, peu importe sa puissance. Seul l’esprit compte.
Nous ne nous revendiquons pas experts absolus en la matière, et ne comptons pas non plus rassembler « l’élite » du Role Play dans une seule et unique guilde. Pourvu que votre motivation et votre curiosité nous satisfasse, et que vous portiez un réel intérêt à la pratique du RP, vous aurez une chance de franchir nos murs.

Au sein du Royaume vous attendent diverses aventures : des quêtes du temple pour prouver votre valeur aux ordres de mission confiés par vos supérieurs, votre histoire sera amenée à progresser au fil des intrigues qui secouent le Royaume.
Serez-vous un fidèle serviteur de la Brume ? Un avide de kamas prêt à tout pour la moindre richesse ? Un traître en devenir ?

Pour de plus amples informations, n’hésitez pas à contacter Mosath, Lutrak, Spree, Nephetis ou d’autres membres du Royaume, ou à visiter notre antre où nous serons ravis de vous accueillir autour d’une bonne chope de bière fraîche.
C’est dans ce repaire que vous pourrez d’ailleurs déposer une éventuelle candidature chez nous d’ailleurs ! Aucun autre mode de recrutement n’est actuellement envisagé.

Si vous ne souhaitez pas nous rejoindre mais simplement partager de bons moments en notre compagnie, n’hésitez pas à nous contacter, nous vous attendrons généralement au manoir de Lhambadda, situé en [4,-21], à Astrub !

HISTOIRE

Confiance… Trahison… Oubli… Espoir… Peine…
Ces mots si forts constituent la base de tout monde, l’amour et la haine, la joie et la souffrance.
Ces mots résument la vie qui m’a été donnée.Irkol Serpastion…
Tel fut mon nom, celui que me donnèrent mes parents, celui qui me suivit durant mon enfance de jeune disciple de Feca ordinaire, sans aucun avenir, sans la moindre ambition.

Et pourtant, la rivière représentant ma vie se retrouva bouleversée ce jour de Joullier, quittant son lit pour donner naissance à un torrent prêt à tout emporter sur son son passage. Ce jour où mon amour d’enfance me fut enlevé… Puis ce soir de brume en Novamaire où je revis son spectre me sourire dans les allés du cimetière des torturés avant de s’évanouir, laissant place à la lugubre nature de ces lieux… Et ce fut de ce sentiment si fort que naquit mon désir de savoir, mon désir d’apprendre la vérité sur cet ectoplasme hantant les plus sombres de mes nuits.

Ainsi fut découverte la Brume, le flux des âmes parties trop tôt de ce monde errant sous la forme ‘un épais brouillard mystique, matérialisant à volonté le passé, l’Histoire,les souvenirs de ceux qui la constituent. Mais l’esprit humain craint l’inconnu, et je dus alors m’exiler loin de la population Amaknéene, craint par ces gens qui voyaient en moi un démon en passe de conquérir le monde de mes nouveaux pouvoirs. Accompagné des trois seules personnes à qui j’avais accordé ma confiance, je posai les briques d’un Royaume qui se voudrait différent de ce peuple, et je devins ainsi Lokri Ier, Monarque de la Brume.

Au départ, le royaume de la brume était une légende pour la plupart des Amaknéens, un conte destiné aux enfants de bas-âge pour les endormir, les faire rêver d’une vie merveilleuse durant les périodes de guerres qui ravageaient le monde des Douze. Nul n’acceptait l’existence d’une telle terre, et chaque explorateur parti en quête de ce royaume rentra sans la moindre information supplémentaire, laissant la population dans le doute.

Et pour cause, dissimulées dans un épais manteau de brume, ces terres demeuraient invisibles aux yeux des hommes. La nappe de brouillard ne pouvait être percée que par une personne en connaissant le secret, une personne sachant ce que protégeait la brume.
Derrière ce brouillard mystique se trouvait une civilisation qui se distinguait du monde entier, n’accueillant dans ses rangs que des éléments valeureux et dignes de confiance, les êtres désignés par la Brume pour porter son étendard dans les contrées du Monde des Douze.

Mais devant tant de mystère, la légende du royaume sombra alors dans l’oubli.
Plus personne n’entendit parler du Royaume ou de son monarque, Lokri Ier, l’exilé.
Cet homme qui, souhaitant communiquer avec l’au-delà fut rejeté des siens, fondant ainsi la communauté dont vous lisez l’Histoire à cet instant.

Mais lorsque la confiance devient trahison, même les fondations d’un Royaume ne paraissent guère plus solides qu’un château de carte face au terrible mistral. Debrad Num, disciple de Feca converti au culte de Xelor s’intéressa alors aux pouvoirs que la Brume pouvait lui conférer, utilisant son propre fils, Wahn, ce fils qu’il avait laissé chez les Bworks alors qu’il ne s’agissait que d’un bambin. Se servant du jeune homme comme d’un cobaye, il agrandit son influence sur la mystique Brume jusqu’à en devenir un Maître absolu, sans que je ne m’aperçoive de rien.

Exclus du Royaume, Debrad s’allia aux Bworks et s’attaqua au Royaume qui l’avait rejeté, le détruisant pierre par pierre, éliminant quiconque osait douter de sa suprématie. S’opposant à lui, je finis par le vaincre malgré tout, le contraignant à la fuite mais pas sans conséquence. Mes blessures, le choc d’avoir perdu cet empire que j’avais mis plus d’un siècle à construire eurent raison de mon âme et celle-ci rejoignit alors la Brume, me privant de mon corps. Je l’entendis alors me murmurer sa prophétie.

Un royaume détruit, la vengeance assouvie
Feront place à cent ans d’errance et pauvreté
Mais un seul d’eux, ni assaillant, ni assiégé
Saura les ramener de nouveau à la vie.

J’attendis alors patiemment, certain qu’un jour, le jeune Wahn, exploité par son père deviendrait le guerrier de cette parole divine, et je persistai dans le monde, sous la forme d’une silhouette de Brume, veillant sur le Royaume en reconstruction…

16 Fraouctor 640

Jour magnifique, digne des plus beaux étés que le monde des Douze eût connu.
Ce jour marqua la résurrection du Royaume, dirigé par Wahn, disciple d’Enutrof accompagné de mon huitième descendant.

Que la Brume n’obscurcisse pas leur voie.