[Agride] La Main du Valet Noir


Valet.png

FICHE TECHNIQUE

Nature : Guilde RP
Serveur : Agride
Recrutement : Ouvert, par forum
Contact : Forum | Twitter

PRÉSENTATION

La Main du Valet Noir a été créée dans l’été 2016, par la fusion entre la Compagnie des Zindes (clan RP de Rykke-Errel) et les Clés du Valhall (clan RP de Lily). Nous avons décidé de changer de serveur en nous implantant sur Agride afin de redémarrer de zéro sur tous les plans (personnages et Background).

Nous mettons l’accent sur la pratique du jeu de rôle sous ses diverses formes (notamment en jeu, sur forum, et à plus long-terme en vocal). Chaque membre de la Main dispose d’une carte qui représente à la fois son enseigne (pique ♠, cœur ♥, trèfle ♣, et carreau ♦), et son rang symbolique dans la hiérarchie de l’organisation (2, 7, valet, dame, etc.). Pour pouvoir grimper les échelons, il suffit de réaliser un certain nombre de quêtes initiatiques, qui permettront par ailleurs de donner plus de profondeur à chaque personnage.

Chaque enseigne dispose d’un rôle particulier au sein de la Main du Valet Noir :

Pique ♠ : assassinat et vol
Cœur ♥ : espionnage et alchimie
Trèfle ♣ : trafic d’alcool et d’autres produits légaux ou illégaux
Carreau ♦ : protection armée, mercenariat

valetmembres
Voici un aperçu des membres actuels de la main

Nous avons à cœur de faire vivre le BackGround de notre organisation, et nous mettons en place de nombreuses intrigues afin de proposer un moyen aux membres d’y participer. Par ailleurs nous organisons également de temps en temps des animations destinées à une communauté plus large par le biais d’events organisés ou non avec la collaboration des Maîtres de Jeu de l’équipe d’animation d’Ankama.

Le recrutement se fait exclusivement par voie de candidature sur notre forum (lien ci-dessus dans la fiche technique). Toutefois, n’hésitez pas à nous aborder pour discuter au préalable, ou simplement pour faire un peu de RP, nous sommes présents sur Astrub principalement, dans notre taverne du « Lépreux Chauve » sur la map en-dessous du zaap !

HISTOIRE

Chronologie officielle
Histoire des quatre enseignes
Code d’Honneur

Le Lai des Maraudeurs

« Le Valet Noir n’était lors que simple valet
Le jeunot servait une grande maison d’Amakna ;
Simple et obligeant, les beaux maîtres ignoraient
Le vil fripon qu’ils abritaient sous leur toit ;

Car secrètement d’amis mauvais il s’entoura
Et la nuit les pires larcins commirent-ils ;
Ensemble, vivant de rapines tel des malfrats ;
À loisir pillant et troussant, ainsi s’encanaillèrent-ils ;

Mais le Valet Noir sa valeur voulut prouver
Alors réfléchit-il à un plus grand projet
Et ainsi convoita-t-il de la famille qu’il servait
L’or en si grande quantité qu’ils possédaient ;

Il se fallut d’une seule nuit pour méfaire ;
Le Valet, moins fidèle aux hommes qu’aux métaux,
Alluma l’incendie dans la maisonnée entière
Puis, ses larrons aidant, chargea l’or chaud ;

Bien bardé et rassasié, il laissa derrière lui
Brûler le château de quelques bonnes gens ;
Mais son butin valait bien quelques armoiries
Qu’avec ses gens il partagea à bon escient ;

Ainsi fit-il, et par cet ingénieux procédé
Réussit avec grand éclat à cette famille berner ;
Et comme ce soir de noir était-il vêtu
Il devint à jamais le Valet Noir ainsi connu ;

Par cet exploit si grandiose et impétueux
Fut-il fait duc par ses compagnons de qualité
Et formèrent la Main du Valet Noir en ce jour heureux
Qui, par la ruse et le flair de leur chef put prospérer ;

Si riche le Valet Noir devint qu’il put ainsi
À loisir dans un grand commerce s’engager
Et lors régna secrètement en une riche clandestinité
L’ombre du Valet Noir et de ses vils amis. »

Le Lai des Maraudeurs – Version connue

« Mais les années passèrent et le Valet vieillissant
Un jour sinistre et morose pour lui arriva :
Tout son prodigieux trésor mystérieusement fut manquant !
Et lors que chacun se querellait, la Main se dispersa ;

Plus guère que quelques braves fidèles
Persistaient à suivre le Valet Noir loyalement ;
Mais vile rancune et vengeur sentiment
Habitaient le vieux Valet que gâtait le temps cruel ;

Lors qu’à un âge avancé décida-t-il finalement
De réunir les derniers amis qui en confiance il estimait
Afin qu’ils reforment en son nom sa Main d’antan
Et qu’ils puissent le venger avant qu’expirerait son souffle dernier. »

Le Lai des Maraudeurs – Ajouts personnels

Publicités