Ouginak : informations du background

Les ouginaks débarquent ! D’ores et déjà, il est possible d’incarner les canins sur la Beta 2.40 du jeu et de tester les sorts à base de proie et de crocs, miam. Oui mais qui sont-ils vraiment ? Finalement, c’est peut-être ce qui intéresse le plus les rôlistes. Voici donc un tour d’horizon de ce que l’on peut apprendre en jeu sur les ouginaks.

Attention, spoiler alert ! Ne lisez pas plus bas si vous souhaitez en apprendre davantage par vous-mêmes !

dofus-2017-02-01_20-13-37-villutrak

Une cohabitation difficile

L’intégration des ouginaks à Astrub ne semble pas des plus aisés : vu comme des barbares, querelleurs, fiers et têtus, l’arrivée des ouginaks a provoqué de nombreuses bagarres, et notamment avec les Ecaflips. Pour tenter de faire bonne figure, Sidèle Laffie a convaincu Badufron de prendre des jeunes ouginaks dans sa milice, mais l’intégration ne semble pas se passer au mieux.

Le temple Ouginak

Le temple Ouginak se trouve sur l’île de Saharach, sous la direction de Chalcas le devin. Un temps oublié, ce sanctuaire est désormais de nouveau visité.Il abrite une relique importante : l’os du dieu Ouginak ! Attention, il ne s’agit pas d’un os qui a fait partie du squelette du dieu, mais d’un os sacré qui lui appartient (voir plus loin)

Le passé Ouginak

D’après Chalcas, les ouginaks errent depuis des millénaires et les tribus ont été dispersées, mais le feu de la Grande Meute semble les rassembler. Chasse et guerre sont les occupations favorites des ouginaks.

Toujours selon ce même personnage, « de tous temps, des Ouginaks ont tenté de renier les traditions pour vivre une existence ennuyeuse derrière les murs des grandes cités, à l’abri du besoin ». Mais ce processus semble s’accélérer : Une magicienne du nom d’Imaguni aurait en effet convaincu des tribus entières d’abandonner les préceptes d’Ouginak. Cette magicienne serait d’ailleurs liée à une mystérieuse organisation d’immortels, qui n’est autre que la Fratrie des Oubliés.

Ceci explique par exemple pourquoi, dans le manga Ogrest, l’ouginak croisé par Ogrest à Bonta prétend qu’il ne vénère aucun dieu, comme tous ceux de sa tribu : de nombreux ouginaks abandonnent leur religion. Trop dure ? Trop contraignante ? Autre chose ?

Ecaflip et Ouginak

Pour les Ouginaks, Ecaflip n’est que le pâle reflet d’Ouginak, une illusion créée par les Douziens, incapables de supporter la vérité. Pour Chalcas, les Ecaflips sont en fait des adorateurs d’Ouginak qui refusent de l’admettre.

Ouginak et Ecaflip seraient en fait les deux faces d’une même pièce. Cela crée des paradoxes qui font grincer des dents en Ingloriom.

Le dieu Ouginak

Une légende raconte qu’alors que le monde était encore jeune, le dieu Ouginak est tombé sur un énorme os, exposé au temple de Saharach. Le dieu l’aurait alors broyé de ses crocs, et cela aurait entraîné la naissance des Ouginaks, qui sont nés des fragments calcinés de l’os.

La légende prétend que ce serait un puissant démon qui aurait enterré l’os ici, avant de périr des mains de son propre frère.

Ouginak est un maître violent qui n’est pas tendre avec ses adeptes. Il méprise la faiblesse et la pitié, et est autant craint que vénéré.

Publicités

Un commentaire sur “Ouginak : informations du background

  1. « La légende prétend que ce serait un puissant démon qui aurait enterré l’os ici, avant de périr des mains de son propre frère. » Ce démon est, de toute évidence, Médoroziam, qui s’était réfugié sur le Monde Primitif en posant un panneau « Ici il n’y a rien ». J’aime les coïncidences !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s