Fusion des serveurs

C’est officiel ! Bientôt – soit une période compris entre un mois et vingt ans – les serveurs fusionneront. La population Dofusienne ne se concentrera plus que sur un nombre restreint de serveurs, avec tous les avantages et les inconvénients que l’on peut imaginer. Hôtel de vente, donjon, guerre des alliances, quêtes, certains voient l’opportunité de rencontrer plus de monde pour varier ses activités tandis que d’autres imaginent déjà la concurrence arriver. Et pour les rôlistes alors ? Voici ce que cela pourrait changer.

migration

Un background chamboulé

La notion de serveur n’est pas franchement définie en terme de background, et chacun y va de sa petite théorie. En général, les rôlistes évitent de transposer leur intrigue sauvagement d’un serveur à l’autre. Ce qui se passe sur Farle, Crocoburio ou Li Crounch (oui, ce sont des vrais noms de serveur) y reste.

Certaines trames notamment organisées par l’équipe d’animation peuvent s’étaler sur plusieurs serveurs. Parfois, il s’agit de plusieurs animations qui suivent un fil scénaristique logique, comme Alkatraz l’oublié ou cet arbre nommé Groot. Cela suppose donc que les serveurs ne forment qu’une seule entité. D’autres fois, il s’agit de jouer la même animation sur plusieurs d’entre eux, tels les Supplices d’un Voyageur Maudit ou la Gardienne-Party et aboutissent possiblement à des conclusions différentes. La multiplicité des serveurs est privilégiée. Finalement, on ne s’en sort pas trop.

Pourtant, avec cette fusion, nous serons forcés de composer avec un fait : nous allons rencontrer de nouvelles personnes, de nouvelles organisations jamais vue auparavant. Imaginez-vous que les Nedoras n’aient jamais pu croiser Praesidium et la compagnie de Krisegis, pourtant stationnés non loin de leur quartier général, alors que ces deux-là, au contraire, ont conscience l’une de l’autre ?

Je ne parle même pas de l’instanciation des maisons qui risquent de réserver quelques surprises… Bref, il va falloir lever le voile sur certains pans mystérieux du background qui pourraient en déranger plus d’un avec cette idée…

Un serveur pour les rassembler tous

Mais c’est surtout une autre question qui me taraude. Sur nos serveurs respectifs, nous avons tous nos petites habitudes, notre vision du RP qui s’est peu à peu développer sur le serveur pour finalement, se trouver presque majoritaire en son sein. En rassemblant des rôlistes d’horizons différents, ne risque-t-on pas de semer un peu le bazar au milieu de ce beau monde.

Fusionner ensemble les serveurs possédant de fortes communautés rôlistes à l’avantage de donner plus de visibilité encore à ce mouvement. La multiplicité de guildes et clans rôlistes me semble toujours bénéfique à un serveur, ne serait-ce que pour développer certaines intrigues par exemple… Mais c’est dans le cas où l’on est déjà installé sur le serveur !

D’une multiplicité de clans et de profils risque de naître une grande rivalité, une énorme concurrence. Pourquoi choisir un clan dévoué au Tumulte plutôt qu’un autre ? Pourquoi rejoindre ce clan de mercenaires si celui-ci existe ? Pourquoi aller dans cette guilde quand celle-là comporte plus de membres ? La compétition peut être stimulante pour certains, mais dans ce cas, je la vois davantage comme un obstacle. Ne risque-t-on pas encore plus de voir les petits groupements se faire complètement aspirer par les gros ?

Je conçois que certains rêvent d’un puissant serveur RP, mais cette perspective ne me réjouit qu’à moitié. Vous l’aurez compris, à titre personnel, je serais davantage pour la répartition des guildes et clans existants sur les nouveaux serveurs, afin que chacun d’eux puisse compter sur un socle solide de rôlistes établis. Et vous ?

Publicités

2 commentaires sur “Fusion des serveurs

  1. « Détruire la concurrence, c’est tuer l’intelligence. » nous disait ce cher Bastiat, à propos de l’économie, certes, mais la phrase n’en demeure pas moins révélatrice à l’échelle générale.

    S’il n’y avait aucune contingence technique à considérer, je dirais sans hésiter que la réunion de plusieurs groupes rôlistes sur un même serveur serait une bonne chose. À cela plusieurs raisons :

    • La mise en relation de différents groupes de rôlistes permettrait de faire naître de nouvelles intrigues RP.
    • Se voyant interagir avec d’autres rôliste, chaque groupe va chercher à mettre en avant son identité propre, et donc à la soigner davantage (perfectionnement/clarification du BackGround, davantage de RP en interne, etc.).
    • Sur le plan purement HRP, la concurrence visant à « récupérer » le plus de recrues possibles pour que le groupe continue d’exister conduira à une intensification des événements/animations, permettant au RP de devenir beaucoup moins anecdotique à l’échelle d’un serveur.
    • La confrontation de différentes visions du RP pourra conduire à des débats plus concrets, nécessitant peut-être quelques concessions et ajustements pour parvenir à une pratique plus ou moins homogène sur l’échelle d’un serveur.

    Quelques effets néfastes pourront aussi voir le jour :

    • Des conflits purement HRP s’étalant sur des générations entières de topics insondables comme les rôlistes en ont le secret (cela dit, ce peut être un bon moteur pour un conflit RP !).
    • Des incompatibilités profondes sur la vision de la pratique du RP, qui conduisent à la non-rencontre de différents groupes.
    • Un bousculement trop brutal pour certains groupes qui se verront contraints d’engager des efforts pour gagner en visibilité.

    De mon point de vue, en l’état actuel du RP, du peu d’attractivité que nous avons pu susciter depuis quelques années, par tous les moyens que nous pouvons imaginer, ou que l’on a imaginé pour nous, un bousculement de cette ampleur constituerait une opportunité pour ranimer la flamme du RP qui peu à peu se meurt dans les campagnes. Tant de serveurs inanimés, tant de groupes qui s’ennuient en triste monopole.

    Cela dit, il y a les fameuses « contingences techniques » qui viennent nuancer tout cela. L’instanciation des maisons est une solution évidente qui au final s’explique plutôt bien en RP (eh oui, ce que nous voyons IG n’est pas forcément la réalité RP, ne l’oublions pas, une porte IG pourrait en réalité couvrir une ruelle qui en compte cinq), et qui à mon sens ne pose pas de problème (nous sommes des rôlistes, nous savons trouver des explications nous-mêmes). Par contre, les lieux en accès libre, comme Lhambbada… ça pose un petit souci ; il paraît difficile d’expliquer que plusieurs organisations aient côtoyé ce lieu sans se rencontrer, ça nous pousse à modifier plus ou moins les circonstances du passé pour aménager le futur, ce qui est relativement inélégant, mais… pas impossible.

    Au final, mon avis sur la question ne fait pas partie des solutions envisagées, je préconise tout simplement de laisser faire le hasard, car c’est un aspect du RP que nous aurions presque oublié tout ce temps passé dans le monde des Douze ! Qui serions-nous pour décider que tel ou tel groupe soit suffisamment important pour monopoliser un méga-serveur ? Je ne me risquerais certainement pas à le faire…

    • Oui, mais nous savons tous que les médiévaux avaient raison en considérant que la concurrence était mauvaise ! 😀

      Je trouve que réunir ou répartir, les deux solutions ont leurs avantages. Mais j’irai peut-être plus pour la répartition, afin qu’il y ait une communauté RP par serveurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s