Multi-compte : étude détaillée

Vous les avez sans doute aperçus au gré de vos aventures. Par groupe de quatre à huit, ces personnages inquiétants explorent le Monde des Douze sans jamais se quitter ou presque. Vous les pensiez liés comme les doigts de la main, mais la vérité s’avère bien plus sombre que votre esprit ne peut l’imaginer. Etes-vous prêts à découvrir l’horrible réalité ? Plus jamais vous ne regarderez ceux que l’on nomme les « multi-compteurs » de la même manière.

comte

L’origine de cette mode

Comme toute histoire empreinte de cupidité, la notre commence par un Enutrof n’ayant rien à envier au Percep d’une précédente légende. Cette fois, son nom a été oublié, mais ses actes demeurent. L’homme (ou la femme, car nous n’en savons absolument rien) possédait une immense fortune qu’il peinait à quantifier. Doués de certains talents occultes, il s’inspira alors des sans-âmes qui déambulaient dans les rues et les forêts d’Amakna pour son plan maléfique : le personnage créa une demi-douzaine d’êtres vivants qu’il utilisa à ses fins. Ainsi, il usa et abusa de ses multiples compteurs, une expression qui s’abrégea en celle que nous connaissons aujourd’hui.

Contrairement aux sans-âmes, ceux-ci semblait toutefois doués de capacité de réflexion, et pouvaient tout à fait tenir une conversation avec un individu lambda. Mais derrière les mouvements de leurs lèvres se cachaient toujours les pensées de notre Enutrof. Plusieurs corps, une seule âme. C’est là toute la noirceur de ce rituel désormais largement démocratisé dans nos contrées.

Principal et secondaire

Autrefois tabou, le procédé s’est largement répandu en Terra Amakna, et le mécanisme reste similaire à quelques exceptions près. Très souvent, il se trouve au centre de nos multi-compteurs un personnage dominant, l’essence même de ce groupe. Dans notre histoire, il s’agissait bien évidemment de l’Enutrof, mais nulle croyance n’est épargnée. Cette personne est alors appelée « Compte principal », car c’est son compte en banque qui fournit le reste du groupe en vêtements, nourriture, etc. Les autres personnages sont appelés « Compte secondaires », ou plus péjorativement « mules », ou encore « mulasses », selon le respect dont témoigne le compte principal envers ses créations. Parfois toutefois, l’âme principale fait preuve de davantage de considération pour ses seconds, quitte à les traiter comme des égaux. Certains vont même jusqu’à leur donner une personnalité propre ! D’autres, au contraire, pussent le vice jusqu’à habiller chacun de leurs sbires de la même couleur… Très souvent atroce au passage.

Comme dans le cas de notre Enutrof, le principal et ses seconds parcourent le Monde des Douze dans un seul et unique but, qui est bien souvent de terrasser de puissantes créatures. Il faut dire qu’avec une seule âme pour plusieurs corps, la coordination entre les différents membre de l’équipe est à son paroxysme. Certains multi-compteurs rivalisent alors d’ingéniosité pour terrasser les plus terribles monstres de notre Monde comme s’il s’agissait de vulgaires pious enrhumés.

Entre admiration et indignation

Et c’est en grosse partie d’ici que naissent les ressentiments de la population à leur égard. Pour ceux qui se refusent à ce rituel multi-comptesque, ou qui sont tout simplement incapables de s’y soumettre, les sentiments peuvent varier d’un extrême à l’autre. Il y a ceux, bien contents de voir ces héros des temps modernes, qui font parler leurs bourses bien rebondies pour se faire emmener dans une balade touristique dans les recoins les moins recommandables du Monde des Douze, et ce, sans même avoir à bouger le petit doigt. Et puis, d’un autre côté, les pourfendeurs du multi-compte n’y voient que la création d’une génération d’assistés couplé à une dénaturation des légendes connues de ce Monde. Adieu, terrible Ougah qui donnait des sueurs froides. Au revoir, Nidas, Reine des voleurs et compagnie, gardiens des dieux si craints autrefois…

La face du Monde des Douze se trouve terriblement changée. Est-ce en bien, est-ce en mal ? Nous ne souhaitons entrer dans ce débat stérile sur lequel chacun campe sur ses positions. Néanmoins, nous ne pouvons taire certaines pratiques absolument abominables

L’échangisme des multi-compteurs

Vous l’avez compris, le principe du multi-compte est d’avoir une âme pour plusieurs corps. Mais que se passe-t-il lorsque deux d’entre eux unissent leurs forces ? Je n’ai pas besoin de vous faire un dessin !

Ces personnages s’organisent en Troupes Echangistes de l’Amicale Multi-comptiste, aussi nommé T.E.A.M. et je ne vous raconte pas ce qu’il se passe dans cet univers. On voit alors les deux âmes se prêter plusieurs de leurs corps, puis reprendre leur possession et ainsi continuer leur petit commerce comme si de rien n’était. Imagineriez-vous vivre avec plusieurs esprits dans votre tête ? Peut-être est-ce déjà le cas, mais je ne souhaite pas forcément connaître les détails.

Soyez très prudents si vous vous adonnez à ce genre de pratiques, car en un jour, vous pouvez vous retrouver dépouillé de tout. Cette autre âme que vous croyiez votre allié vous aura dépouillé de toutes vos possessions, sans le moindre ressentiment… vous voici prévenus !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s