Les Dofus : Uniques et multiples

Les Dofus… Ces oeufs de dragon aux pouvoirs incroyables sont le but ultime de chaque aventurier. Tous espèrent avoir la chance de trouver un jour ces trésors uniques… Uniques, vraiment ? A en croire les piliers de comptoir ou les fanfarons du village, tous seraient en possession d’une de ces reliques, si bien que ces oeufs ne semblent finalement pas plus rare que ceux d’un tofu. Alors, ces Dofus : légendes ou foutaises ? Tentons d’éclaircir le mystère

dofus-emeraude

Attention, je spoile des quêtes. Pas mal de quêtes. Et des bouquins aussi.

Le Dofus unique ?

Lorsque l’on aborde ce genre de relique, en général, on fait tout pour qu’elle soit unique : s’il y a autant d’élus que de vivants, les prophéties en pâtissent fortement. Avec les Dofus, on serait tenté de chanter le même refrain, du moins pour les six plus célèbres d’entre eux. Issus des dragons d’Osamodas, ils contrôlent le temps lui-même, puisque le dieu Xélor a construit son horloge selon les pulsations émises par ces oeufs. Comment alors, avec une telle importance, en pourraient-ils pas être uniques ? On imagine mal Xélor moyenner la pulsation de chaque sous-ensemble de Dofus pour ensuite déterminer ce que sera une seconde, un mois, un an. Faire cela sur six dofus, c’est déjà un beau foutoir, alors si on doit en plus compter les rejetons, on ne s’en sort pas !

Pourtant, on imagine bien une créature capable de pondre plusieurs oeufs à la fois. Certes, les dragons ne sont peut-être pas les animaux les plus courants dans la vie de tous les jours, mais malgré cela, rien ne semble indiquer qu’une loi existe pour ces êtres mythiques qui les restreindraient à une seule progéniture chacun. Rappelons d’ailleurs que les dragons Douziens ne pondent pas d’oeufs : ils les « matérialisent » par amour pour une personne, un animal, voire une poupée enchantée. Pas question de mâle ou de femelle ici.

Ainsi, plutôt que de supposer un fruit unique de ces dragons, on serait davantage tenté d’en imaginer une flopée, mais un seul d’entre eux serait suffisamment puissant pour prétendre au rang de « puissante relique ». Oui, mais lequel ?

Le Dofus de sauvegarde

Dans le manga Dofus, nous pouvons assister aux aventures d’Arty, qui se révèlera finalement être Ignemikhal, dragon de feu ayant engendré le Dofus Pourpre. Seulement, on apprend également que ce même rejeton est issu lui-même du Dofus pourpre. Dans une version plus fantastique de la question de l’oeuf et de la poule, qui du Dofus ou du dragon vient donc en premier ?

La réponse, on peut la chercher chez les éliatropes (les vrais, pas les pâlichons). On apprend en effet que chaque éliatrope ainsi que son frère dragon possèdent ce que l’on nomme un Dofus de sauvegarde, dans lequel, s’il arrivait malheur au dragon, retournerait la créature. Formidable ! Puisque nous cherchions un candidat au puissant Dofus, cet oeuf de sauvegarde nous semble convenir à merveille. Pour appuyer le propos, on peut également citer le film Dofus, dans lequel on voit un Dofus Ebène sans pouvoir, parce que l’âme de Grougalorasalar l’a déserté. (Où ça ? Allez voir le film !)

On semble tenir une piste convaincante. Et pourtant, notre réflexion va devoir se heurter à de sévères obstacles…

Aguabrial, maître du contre-exemple

Le dragon de l’eau, père du Dofus turquoise primordial, nous fournit plusieurs contre-exemples. A croire que lui et son rejeton (même s’il ne faut pas trop le mentionner en sa présence) ont été maudits par les Dieux. Tout d’abord, s’agissant de cet enfant, il faut mentionner la fourberie de Djaul à l’égard du dragon. En effet, le protecteur de Descendre, souhaitant s’approprier un Dofus, va tenter de séduire le dragon à l’aide d’une de ses marionnettes. Il y arrivera d’ailleurs, puisqu’Aguabrial créera un Dofus !

Un Dofus a donc été créé, visiblement puissant, par une bête qui a déjà à son actif un Dofus primordial, ce n’est pas banal ! Par ailleurs, ce Dofus donnera naissance au dragon Bolgrot, « preuve » qu’il ne s’agissait pas ici d’un Dofus de sauvegarde (puisqu’un tel objet aurait donné techniquement naissance à Aguabrial lui-même). Bolgrot, d’ailleurs, sera célèbre pour avoir eu dans son estomac les six Dofus primordiaux… et pour avoir été manipulé à son tour.

En effet, c’est cette fois un sorcier du nom de Bethel Akarna qui va tenter d’utiliser l’âme du défunt dragon pour concevoir un Dofus qu’il utilisera à ses fins. Encore une fois, on a donc cette notion de création de Dofus ; il serait envisageable de songer à avoir plusieurs Dofus très puissants issus d’un même dragon. Et cela, c’est sans compter sur le Dofus des glaces, que certains attribuent également à Aguabrial.

Dofus en plusieurs exemplaires

Nous sommes bloqués. Un Dofus est-il unique ? Est-il forcément puissant ? Dans le manga Ogrest maintenant, on peut voir de nombreux aventuriers s’amuser avec la création d’Otomaï : le petit semble sensible à l’énergie dégagée par les Dofus, ce qui permet de déceler les vrais des faux Dofus, au prix d’un changement physique chez Ogrest… Et vue l’impressionnante métamorphose qui s’est opérée, on peut affirmer que les vrais Dofus ne sont pas si rares que cela. Notre quête est-elle vaine ? Ces Dofus que l’on vend rares et inestimables sont-ils finalement de vulgaires babioles ?

On aurait envie de dire qu’il existe beaucoup de Dofus différents alors… Mais sont-ils si différents ? Durant longtemps, le Dofus Turquoise a été gardé par le Chêne Mou et le Dragon cochon.. simultanément ! Comment est-il possible qu’un objet soit présent en deux endroits en même temps ?

Avant d’invoquer Tagueulcémagik, le méryde des rôlistes, explorons un peu plus les pistes officiels. voici par exemple une citation de Sylfaen datée de 2009 sur le sujet :

Depuis que l’Horloge de Xélor a été ébréchée par le Seigneur Démon Rushu, un décalage dans l’espace et le temps affecte la création des Dofus. Les plans ne sont plus étals, superposés comme les couches d’un tiramisu cosmique parfait, mais repliés, froissés. Et ces déformations impactent la réalité à la manière d’un prisme. En effet, à chaque fois qu’un Dofus est créé par un Dragon, des répliques de ce Dofus sont également créées dans le plan matériel (et uniquement dans ce plan). Les répliques, reflets imparfaits d’un Dofus idéal, sont moins puissantes que le Dofus d’après lesquelles elles ont été créées. Chronologiquement, les premières répliques des 6 Dofus ont donc été créées en même temps que l’Horloge de Xélor. Le nombre de répliques existant dans le Monde est incertain.

(- Hey, t’aurais pas pu commencer par là ? – Ta gueule, c’est rhétorique !)

Il semblerait que les Dofus soient en réalité multiples, tout en étant uniques. Difficile à comprendre ? En tout cas, cette phrase semble valider notre première hypothèse : il existe un Dofus plus puissant que les autres, lesquels trouvent de nombreuses répliques. Soyons tout de même prudents face à l’ancienneté du message, car les choses ont pu évoluer depuis… Et nous avons en effet de nouvelles pistes.

Uniques ET multiples

Le Monde des Douze est magique. Si tout justifier d’un somptueux TGCM ne satisfera pas grand monde, il faut tout de même l’imprimer quelque part. On aura beau vouloir trouver une explication à tous les phénomènes de l’histoire douzienne, nous tomberons forcément sur un passage qui nécessitera l’invocation de cette célèbre justification. Il est déjà inconcevable de voir le temps bâti sur les pulsations émanant d’oeufs, alors, basé là-dessus, en quoi voir lesdits oeufs dans plusieurs états simultanément pourrait-il nous surprendre davantage ? (Ou alors, Dofus, c’est de la physique quantique…)

Pour ne pas partir malheureux tout de même, revenons sur deux autres mentions de ce phénomène. Déjà mentionné, le Dofus Turquoise d’Aguabrial (encore lui !) était gardé par deux créatures à la fois. Lorsqu’on lui expose le problème, Mama Ayuto répond par une citation d’Ereziah Melkewel :

Les Dofus sont des objets à la fois uniques et infinis. Ils peuvent se trouver en plusieurs endroits en même temps, mais tous leurs reflets ne font qu’un. C’est un concept assez difficile à appréhender… du moins pour qui n’est pas un dragon.

Tu m’étonnes ! En tout cas, cela pourrait expliquer pourquoi les Multiman, eux-mêmes fabriquées à partir des Dofus, peuvent se retrouver en plusieurs endroits à la fois. Quant à cette histoire de reflets, peut-être faut-il se tourner vers le roman des Larmes turquoises : lorsqu’à la fin, le personnage principal s’empare d’un des deux Dofus Turquoise, le second se réduit en fines gouttelettes qui viennent s’ajouter au premier.

Les mystères des Dofus sont encore loin d’être levés.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s