Les enfants du roi-dieu

Ils sont là, mais peut-être l’ont-ils toujours été ? Ces mystérieux êtres au regard opale, dissimulés derrière leurs capuches et manipulant une magie interdite… Les Eliotropes ont envahi le Monde des Douze, remettant indirectement les religions et les préceptes qui le régissaient. Tâchons de faire plus ample connaissance avec ces nouveaux compagnons de route.

eliotrope

L’origine : Les Six Dofus Eliatropes

Lorsqu’à lère du Wakfu, Yugo utilise les Six Dofus primordiaux éliatropes pour affronter le titan Ogrest, il ne s’attend certainement pas à voir ainsi émerger tout un peuple… Et pourtant… Gorgé de Wakfu, celui que l’on nommera le Roi-Dieu fait apparaître des silhouettes lumineuses aux couleurs de cette énergie créatrice, lesquelles se dispersent alors… Et ainsi naquirent les Eliotropes, des êtres paradoxaux, perturbant le cours de l’espace-temps, et apparaissant simultanément à deux époques bien distinctes.

Malheureusement, leur nature paradoxale les empreint d’une terrible malédiction : lorsqu’un eliotrope perd la vie, toute trace de son existence se retrouve irrémédiablement effacée.

 

Conscience ou pas ?

La première question que l’on peut se poser en lisant le background officiel fourni pour les Eliotropes, est leur conscience ou non de leur origine. Si nous, en tant que joueur, nous savons d’où ils proviennent, il n’est pas certain que ces personnages possèdent ce savoir. Leur maîtrise du Wakfu leur permet de créer des portails, lancer des sorts offensifs ou défensifs, mais sont-ils capables de seulement donner un nom à cette énergie dont ils tirent leur puissance ? Connaissent-ils tout de ses secrets ? Des eliatropes ? Des six dofus à l’origine de leur apparition ?

Les Eliotropes auront vraisemblablement une longue quête à résoudre sur la genèse de leur peuple.

 

Un Monde remis en question

Les Eliotropes en savent peu… Mais ils en savent suffisamment pour chambouler l’équilibre du Monde des Douze, duquel la notion de Wakfu est considérée comme profane, blasphématoire. Ainsi tombe la censure sur les avancées d’Otomaï en terme de plasmogrine, et lorsque l’on connaît l’appétit d’une certaine bête pour cette substance, ou encore les surprenants pouvoir des potions de transformation du maître alchimiste, on se demande comment les autorités religieuses de Terra Amakna pourraient d’un coup céder du terrain en la matière.

Les Eliotropes ne prient pas les Douze, ils sont nés par la magie de six Dofus qui ne sont pas ceux que Xelor aurait utilisé pour son horloge divine, ils utilisent une magie interdite… Les zaaps que l’on attribue à un fragment de magie du Grand Chronomaître ne seraient-ils qu’un tour de passe-passe de cette sorcellerie bleue ? Et si par malheur les secrets du Wakfu étaient percés, l’influence des Dieux serait-elle réduite à néant ? L’arrivée des Eliotropes risque fortement d’être mal vue par les plus fidèles aux Douze…

 

Background d’Eliotrope

Le background de la classe est encore émietté, et nombre de questions restent ainsi en suspens, comme évoqué au cours de cet article. Pour autant, les pistes sont nombreuses si vous avez le projet d’incarner un Eliotrope.

La quête de soi me semble un point primordial : curieux de ses origines, l’Eliotrope cherchera à savoir d’où il vient, ce qu’il fait sur ce monde. Mais en dehors de cela, nous pourrions exploiter l’oubli qu’engendre un Eliotrope décédé : les puissants aspirent à laisser une trace significative pour que l’on se souvienne d’eux après leur trépas, alors de quoi serait capable un être qui sait qu’il sera oublié dès son dernier souffle rendu ?

Quelle sera la position des Eliotropes vis-à-vis du culte douzien ? Tenteront-ils de s’y intégrer, ou continueront-ils de prier leur Roi-Dieu, voire même remettre librement et ouvertement en question les préceptes communs ? Les possibilités sont grandes, mais un constat reste : nous n’avons pas forcément à faire à de gentils enfants.

Publicités

3 commentaires sur “Les enfants du roi-dieu

  1.  » de quoi serait capable un être qui sait qu’il sera oublié dès son dernier souffle rendu ? »

    Mais les Eliotropes savent-ils qu’ils ne laisseront aucune trace mémorielle de leur existence ? x)

      • La question pourrait être de savoir comment ils pourraient s’en apercevoir étant donné qu’ils disparaissent des souvenirs de ceux qui les ont (mé)connus de leur vivant.
        D’ailleurs, toute trace de leur passage s’évanouit-elle avec eux ? Genre, des écrits, des réalisations matérielles…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s