SYNTHÈSE N°4 : LE BACKGROUND DE FOND & DE FORME

SYNTHÈSE « LE RÔLE PLAY, CET INCONNU »

Vous qui lisez ces lignes, si « Le Rôle Play, cet Inconnu » ne vous évoque rien, apercevez-vous que nous sommes ici à la Synthèse n°4 et que par conséquent, trois autres ont déjà été rédigées. Les thèmes abordés ne sont pas strictement dépendants, toutefois ils forment un ensemble et si la logique n’est pas votre ennemie, mieux vaut aller dans l’ordre ! Synthèse n°1 : le principe de plausibilité ; Synthèse n°2 : principes de contrepartie et non-immixtion ; Synthèse n°3 : dérogations et principes secondaires.

SYNTHÈSE N°4 : LE BACKGROUND DE FOND & DE FORME – CHAP.V

Quoi de mieux qu’une assiette de pancakes pour nous mettre en appétit. Avant de rentrer complètement dans la métaphore, il paraît opportun de nous remémorer qu’est-ce qu’un BackGround, au fond. Littéralement, arrière-plan, nous nous en servons pour décrire la somme de toutes les péripéties qu’a pu connaître notre personnage de sa naissance à aujourd’hui. On parle aussi, par extension, de « BackGround officiel » pour désigner l’intégralité de l’histoire et du fonctionnement connu du monde des Douze.

Le BG de fond satisfera entièrement à cette définition. Dans le cadre d’un personnage, il s’agit de tous les éléments qu’on a pu prévoir dans son histoire avant de commencer à le jouer : où est-il né ? Quel est son parcours ? Quels sont ses buts dans la vie ? Pourquoi se trouve-t-il ici ? Sait-il jongler avec des pichons enflammés imbibés de gloutorhum ? Les questions sont infinies, et c’est à nous de nous les poser lorsqu’on cherche à établir — ou rétablir — le BG de notre personnage. Pour en revenir à notre pile de pancakes, ce BG de fond initial représentera l’assiette, le socle sur lequel on va s’appuyer pour faire évoluer son histoire.

C’est justement les évolutions de son BG, c’est-à-dire toutes les péripéties que l’on va lui faire faire en compagnie d’autres rôlistes, qui vont constituer la pile de pancakes moelleux à souhait. Même si une session RP n’est pas centrée sur notre personnage, une page sera tout de même écrite dans son BG de fond, un pancake tout chaud sera donc ajouté au sommet de ce monticule exquis. Logiquement, le personnage que l’on incarne est donc censé se souvenir de tous ces événements puisqu’il les a effectivement vécus — en jeu, mais aussi sur d’autres supports, comme une session de RP-forum où il intervient par exemple.

Diantre, mais quelle sécheresse, quelle fadeur qu’une pile de crêpes natures. Pour sublimer le tout, il nous faut un liant, un épais sirop d’érable qui viendra napper l’intégralité des pancakes avant de se déposer dans le fond de l’assiette. Ce sirop, c’est le BG de forme. La notion est légèrement plus subtile que pour son homologue puisqu’il s’agit cette fois de l’ensemble des émotions, des traits de caractères qui font de notre personnage ce que nous avons toujours voulu pour lui : un être unique. Tous ces petits riens, ces petites manies, ces expressions de langage, ces défauts, ces qualités, ces envies, ces phobies, c’est du sirop d’érable !

Et nous allons sans plus attendre en tirer une conclusion. C’est bel et bien le BG de forme qui est le plus important pour un personnage. Quand on est en session RP, on n’a qu’assez peu d’occasions d’aborder vraiment en profondeur le BG de fond de chacun, et de s’en servir pour amener du nouveau contenu. Les rencontres entre rôlistes se fondent bien souvent sur une quête indépendante, un objectif bien séparé de l’histoire individuelle de chacun ; et c’est donc le BG de forme qu’on va sans cesse solliciter pour réellement « jouer » son personnage.

On a beau avoir écrit des dizaines, des centaines de page sur l’histoire de notre personnage, ses faits épiques, ses gloires, ses débandades et ses déceptions amoureuses, ça ne sert pas à grand-chose si on n’arrive pas à se servir de son BG de forme pour improviser son rôle lors de sessions RP en jeu, ou sur forum. Entendons-nous sur le fait que quelqu’un qui aura écrit une centaine de pages sur son personnage aura très certainement une bonne maîtrise de son BG de forme, du fait de toutes les situations qu’il a pu traverser durant sa vie. Première déduction : quand on débute, notamment, il n’est pas forcément nécessaire de s’acharner à vouloir trouver une histoire absolument originale sur notre personnage. La simplicité est l’habit de la perfection, nous disait Wolf-Gonzin.

De prime abord on se dit que des BG de fond ultra-simplistes comme « Gérard, paysan des champs d’Inglasse depuis 30 ans, homme sans histoire. » ou « Aglaé disciple énutrof claustrophobe qui ne sort jamais de chez elle, possède cinq chachas. » ça va être nul, pas intéressant, pas d’aventure, pas d’intérêt. Mais tout dépend de la première crêpe, l’élément perturbateur de cette vie sans histoire, la goutte d’eau qui fait déborder la mer d’asse ! Bim, Gégé est expulsé de son champ de blé à cause d’un contentieux avec le propriétaire, il va sortir de son trou, et chercher un peu de travail ailleurs. Voilà un bon pitch pour démarrer une rencontre avec d’autres rôlistes. Ça s’invente en moins de 30 secondes, et ça ouvre autant de perspective qu’une histoire comprimée dans un roman de 800 pages. Au lieu de l’écrire avant, on prépare le terrain pour l’écrire après.

Tout l’art du RP va ensuite être de trouver un bon BG de forme à son personnage. Ce n’est pas forcément évident de le faire sans pratiquer directement ; et c’est au fil de nos rencontres, de nos aventures communes, de nos joies et nos peines partagées, que va naître le véritable personnage qu’on souhaite faire. Conclusion : on peut créer l’intégralité du BG de notre personnage en moins de 30 secondes. Pas besoin de sculpter une assiette avec de petits ornements dorés, il suffit de prendre un plat qui y ressemble vaguement, car tout ce qu’on lui demande, c’est de supporter une pile de crêpes.

Pour autant, approfondir le BG de fond est une activité très intéressante également, mais elle reste solitaire ; si l’enfer c’est les autres, je crois bien que le RP aussi !

Publicités

4 commentaires sur “SYNTHÈSE N°4 : LE BACKGROUND DE FOND & DE FORME

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s