[Carnet de Voyage] Pandawa, Pandala et Pandawushu

Pandawa, alias la Grande Ourse qui Mousse, la Soif Éternelle, la Reine des Chopes, la Dame aux Bambous, videuse des fûts de bière des milles prochaines années de la Taverne d’Incarnam, alors mineure à la création du Monde, chercha un moyen de regrouper toujours plus de fidèles. Elle découvrit un jour par hasard la fermentation. Elle essaya alors ce procédé sur tout ce qui lui passait sous la main, puis en proposait à ses disciples. Dans un état second, ils virent alors la Déesse comme une déesse extra ! Ce qui lui permit alors d’accéder au Panthéon Divin.
Temple, Incarnam
breed-12-s-x2

Il est raconté à propos de la Déesse qu’elle aurait appris le Pandawushu à Zatoïshwan lorsque ce vieux Pandawa aveugle fut frappé par la foudre.

Elle est indirectement fêtée le 17 aperirel de chaque année lors de la Fin Patraque.

Commandements
Tu ne poutreras pas ton voisin alors qu’il boit son verre avec une paille, tu risquerais de la lui mettre dans l’œil.
Tu te serviras d’un éventail pour brasser de l’air.
Tu tiendras la buvette et l’alcool lors des fêtes estivales.
Tu prendras garde au coup de bambou après un repas bien arrosé.
Tu ne renverseras point la divine bibine, car sa mousse tache et a tendance à piquer.
Tu éviteras les mélanges qui ne sont pas du même tonneau.
Tu ne conduiras pas d’attelage en état d’ébriété.
Tu ne porteras point tes amis si tu es trop porté sur la bouteille.
Tu poseras la question rituelle quand un individu débarquera dans une soirée sacrée sans avoir été invité : « Hey, t’es qui, là ? »
Tu utiliseras des agents à fermenter si tu veux éviter les mauvaises surprises.
Si tu ne suis pas ces préceptes, tu devras boire cinq litres d’eau pure en signe de pénitence.
Louée soit Pandawa, la déesse adéquate !

Attributs principaux du Pandawa : Bouclier, Chope de Lait de Bambou fermenté, Arts Martiaux, Éventail

Expressions typiques – Parler le Pandawa :
Flasque : flacon, mais aussi petit mot d’amour échangé entre Pandawas consentants. « Ma peluche, j’aime tes petites fesses flasques ! », « Mate-moi cette petite gueule de flasque ! ».
Hacher menu : faire un usage intensif de sa hache.
Une dernière pinte pour la déroute : lorsqu’un Pandawa est en état d’ébriété.
Être clair comme de l’eau de roche : se dit d’une situation difficile à comprendre, surtout pour un Pandawa.
Être noir comme un Corbac : être ivre… de rage, d’amour (ou ivre tout court).
Gosier assoiffé n’a point d’oreilles : autrement dit, un Pandawa qui a soif restera sourd à vos paroles.
Payer sa tournée : se défaire de ses adversaires avec brio.
Une cuite à décorner un Minotoror : se dit d’un moment festif particulièrement réussi.
Tant va la cruche à l’eau qu’à la fin on a plus soif : être modéré en tout, et ne pas abuser des bonnes choses, ni des autres.
Avoir de la bouteille : être expérimenté dans l’art guerrier.
Voix de rogomme : se dit d’un Pandawa dont la voix est usée par l’ingestion des boissons fermentées.

La Chopine de Pandawa
1399237357-pandala

L’Île de Pandala
Si le peuple Pandawa habite l’île de Pandala depuis l’origine du monde, l’île ne fut reliée au continent qu’en 636. Plus exactement, la construction a débuté en 635 mais la dernière pierre a été posée le 22 Flovor 636 ! Cette ouverture tardive explique qu’on ne sait finalement que peu de choses sur l’île de Pandala et sur les Pandawas.
Réputée pour ses boissons fermentées à base de bambou, Pandala peut être découpée en 6 grandes zones : au centre, le village de Pandala, peuplé de gentils bulbes et d’autochtones ivres, et les 4 villages Aerdala, Akwadala, Terrdala et Feudala, à la périphérie. Ces villages aux ressources exceptionnelles sont convoités par les alliances de guildes qui y mènent une guérilla sans merci.
La presqu’île de Grobe est à l’extrémité nord-est de Pandala. Cette presqu’île est désertée par les Pandawas, qui la considèrent comme le territoire de leurs ancêtres et croient que les esprits des Pandawas morts au combat hantent les lieux. Ils n’ont d’ailleurs pas tort : il te faudra beaucoup d’expérience, de courage et d’amis pour oser t’y aventurer.
Mes recherches géographiques montrent que ces cinq villages coexistaient en harmonie jusqu’à ce que le conseil dirigé par le Grandapan décide d’ouvrir l’île au monde extérieur…
La décision du Grandapan allait mettre fin à une ère de paix et d’harmonie : les Pandawas d’Aerdala et de Feudala se sont levés contre la décision du conseil, les aventuriers sont donc plus ou moins bien accueillis chez eux. Quant aux Pandikazes, des guérilleros indépendantistes, ils sont carrément hostiles aux aventuriers !
Des Lenalds, cousins de ceux de l’île des Wabbits, vivent également sur Pandala.
La spécialité des Pandawas : résister ! L’efficacité de leurs boucliers n’est plus à prouver et leur science des éléments est reconnue dans le monde entier.

Voyager sans jamais perdre le nord, Tome I

Chaque village peut être capturé par les alliances. Akwadala est spécialisé dans la production de Riz, Aerdala est connu pour son bois de Bambou et de Bambou Sacré, Terrdala cultive des Pandouilles et Feudala fait pousser du Bambou Sombre. Pandala Neutre possède un port (avec un bateau en direction de Madrestam), une forêt et un cimetière.

Géographie

Malgré le désaccord de raccord de Pandala au continent, certaines créatures restent hostiles aux aventuriers sans pour autant les agresser dès qu’ils passent à portée.

Pandala regroupe une faune et une flore uniques. Dans la forêt et aux bords d’Akwadala poussent des Bulbuissons, Bulbifleurs, Bulbambous et plus rarement des Bulbigs (dont un très recherché pour sa danse sans pareille). Des Cooleuvres et Araknawas y vivent aussi. Des Pandawas rebelles nommés Pandikazes ou Pandissidans sont montés en petits groupes du côté d’Akwadala, menés de temps à autres par un Pandore (là aussi, ceux qui suivent un régime strict sont très recherchés). A côté de Terrdala se trouvent des Pandawas alcooliques et à Feudala vivent les Firefoux. Par contre à Grobe, les revenants, nettement plus forts et résistants que les vivants, agresseront toute personne étrangère au cimetière ! Depuis peu aussi, le Pichon Frétillant, une presqu’île où réside un maître du Pandawushu, regorges de Plantalas et de Kitsous.

Exploration

Le premier accès à l’île se fait obligatoirement par le pont qui la relie au continent, au bout duquel les aventuriers doivent payer une taxe (sous forme de chapeau) pour pouvoir circuler et discuter librement avec les villageois. Les premiers pas sur l’île vous feront très certainement contracter la Pandrista dont seul le Shaman Surivitna pourra vous guérir rapidement.
Pandala regorge de marchands ambulants en tout type. Beaucoup vendent de l’alcool, mais il leur est strictement interdit d’en vendre à des étrangers.
Dans les Dojos élémentaires, les maîtres peuvent vous donner un fortifiant élémentaire (tonifiant ou résistance).
Des rumeurs circulent quant à la présence d’un Dofus sur Pandala…

Dialogues

Pandrista, la maladie typique des lieux
Aussi appelée Galop du Pandawa, la Pandrista est une spécialité de Pandala bien connue des voyageurs. Les symptômes : envie pressante de monter sur le trône suivie d’une incapacité à mouler un étron digne de ce nom.

Malédiction

Sport national : Le Pandawushu
Les Pandawushukas (pratiquants du Pandawushu) s’entrainent dans des Dojos, sous l’œil attentif de leurs maîtres. Leurs techniques sont inspirées de gestes d’autodéfense de Pandawas en transe après une soirée bien arrosée (une soirée banale quoi) qu’on tente de ramener chez eux.
Il existe quatre spécialités du Pandawushu, chacune basée sur un élément de la brise quadramentale. Chaque Pandawushuka est donc spécialisé dans un élément. De plus, il existe six grades dans la hiérarchie des pratiquants : Ikwa, Nikwa, Sankwa, Yonkwa, Gokwa, Rokwa, Dankwa. Toute personne se présentant au Dojo de Pandala Neutre peut demander à passer au grade suivant chaque Satuerdor. Il faudra alors se vêtir de la panoplie du Pandawushu (bandeau et cape). Il semblerait qu’il existe des grades spéciaux pour les étrangers : Shodanwa, Nidanwa, Sandanwa, Yondanwa, Godanwa. À noter qu’à chacun correspond un bâton représentatif. Être Rokwa permet d’équiper le précieux Bandeau Rokwa et d’afficher sa maîtrise aux yeux de tous !
Une autre variété, appelée Pandasiman, est basée sur l’esquive au bouclier. La particularité de cet art est d’utiliser le bouclier non pas passivement mais activement.

L’Art du Pandawshu et autres dialogues

Donjons de Pandala
Le donjon des bulbes, accessible aux plus novices d’entre-vous, vous fera affronter diverses Plantalas menées par le Bulbig Brozeur. Il faut être au minimum deux pour s’y aventurer.
Le repaire de Daïgoro regorge de Kitsous en tous genres, animaux de compagnie de Daïgoro, un grand maître Pandawushuka. Il est grandement conseillé de maîtriser les quatre éléments.
Le donjon des Pandikaze s’élève au-dessus d’Aerdala et des environs. Il est donc fortement recommandé de maîtriser l’air et un autre élément. Le Maître Pandore veille en… maître sur ses disciples.
Le donjon des Kitsounes regroupe des… Kitsounes, mais il faudra être trois minimum pour pouvoir voir le Tanukouï San et lui mettre une bonne paire de… baffes avant d’être repoussé sauvagement par ses fidèles Tanukis.
Le donjon des Firefoux cache en son sein les Zillas, très résistants aux attaques, sauf à celles d’un élément particulier. Il libère un Firefact qui, une fois les six réunis, pourront vous permettre d’affronter le Péki Péki. Très mobile et souvent invisible, il vous sera très difficile de le vaincre. De plus, la célèbre Touchparak garde l’entrée du donjon. Il vous faudra correctement la placer, sans la frapper, pour pouvoir y entrer.
En récompenses, le Bulbig Brozeur vous enseigne comment capturer des âmes. Le Maître Pandore vous offre un petit chacha blanc. Le Tanukouï San vous offre un petit chienchien noir. Et le Péki Péki vous offre… un Péki Péki !

Donjons

L’origine des Lenalds à Pandala Feu
À l’origine, les Wabbits habitaient dans la forêt des Abraknydes. Puis un beau jour (tout est relatif), Brouce est venu élaguer pas mal d’arbres, ce qui a contraint les Wabbits de quitter leurs domiciles et de s’installer sur une île de la mer d’Asse en creusant le tunnel sous la mer : l’Exode Wabbit. Alors confrontés à un peuple pacifique que sont les Lenalds, ils les ont chassés brutalement sous le commandement du Wa d’alors, arrière-grand-père de l’actuel. Ils ont alors rejoint leurs cousins de Pandala.

Dialogues et Textes
1399237430-aermyne-braco-scalptaras-by-ntamak

Les recherchés de Pandala
Marzwel le Gobelin, Aermyne ‘Braco’ Scapiens, Zatoïshwan, Rok Gnorok et Musha l’Oni. Tous condamnés à l’emprisonnement à Astrub.

Prison d’Astrub

Anecdotes sur les Pandawas et Pandala
Pendant plusieurs années, l’île a accueilli Lavoine, un ménestrel exilé par Amakna pour avoir cassé les oreilles de ses habitants.
Plusieurs sandales ont été conçues pour maintenir les pieds des Pandawas saouls au sol.
Fâché de s’être fait voler un grain de riz dans son assiette par un écureuil chenapan pendant ses vacances touristiques sur l’île de Pandala, Brouce Boulgour s’est servi de la hache Harnée pour abattre chaque bambou au sommet duquel le voleur se réfugiait, afin de l’attraper. Les Pandawas du village ont dû le calmer avec la moitié de la réserve d’alcool de bambou pour éviter qu’il ne rase la forêt.
Le Solomonk était le couvre-chef d’une ancienne tribu Pandawa. Il servait notamment de pot de chambre.
Bouwada est le meilleur forgeur de bouclier du monde.
Diakhollec, la Méryde des Voyages, a un jour offert une Bamboussole à un Pandawa qui s’est égaré (faute à Lokkhan). Il a donc profité du paysage et est revenu en empruntant la direction opposée. Depuis on fête la Bamboussole tous les 12 Octolliard.
Poochan vous offre de vous baigner dans les sources Jus-Sang-Ki-Eau pour vous transformer en Marcassin, Chacha ou Bwak.
Les Pandikazes sont hostiles à la présence d’un Dofus sur l’île. Pour eux, ces œufs n’apportent que malheur.
D’après l’article 33, du code pandaïque du Grandapan, « Il est formellement interdit de vendre les boissons à base de Bambou aux personnes non habilitées. »
Les enfants Pandawas apprennent tous les « Trois B » : Boire, Battre, Bâfrer.
Par ordre du Grandapan, chaque aventurier qui pose un orteil sur l’île de Pandala doit s’acquitter de la taxe sur la Pandrista.
Il existe plusieurs boissons locales : la Pandneken, la Panderbrau, la Pandaburg…
Stayfun Bonawa tiens une délicieuse chocolaterie au cœur du village neutre. C’est grâce à lui qu’on fête tous les ans Pwâk.
L’île abrite la célèbre chanteuse Pandalida et son acolyte Jissey Pandame.
Ronald le Sage Lenald affirme avoir caché un Dofus immaculé de blanc sur une île au nord-est de Pandala, dont les ponts ont été coupés par les Pandawas. Il y serait toujours, mais est-ce qu’il existe réellement ?

Descriptions et Dialogues

Cheveux-Danlevent,
Crocoburio

 

Images : ANKAMA – Sources : indiquée en italique

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s